Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Point cardinal de Leonor de Recondo

Publié le par Emma

Point cardinal de Leonor de Recondo

Quatrième de couverture :

Sur le parking d'un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt celle qui, à peine une heure auparavant, dansait à corp perdu sera devenue méconnaissable.
Laurent en tenue de sport, a remis de l'ordre dans sa voiture. Il s'apprête à rejoindre femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Laurent s'est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Sa vie bascule quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois dans le foyer qu'ils ont bâti ensemble. a son retour, Solange trouve un cheveu blond...

 

Mon ressenti :

Laurent est marié avec Solange, ils ont deux enfants, Thomas et Claire. Il y a peu de temps Laurent a eu besoin de se transformer pour devenir le temps de quelques heures Mathilda. Ces échappées et parenthèses vont lui redonner du souffle mais bientôt elles ne vont plus suffire.
Nous allons suivre les étapes de l'acceptation ainsi que d'une transformation lorsqu'on a une femme, des enfants adolescents, des collègues, des amis, des voisins etc...
Laurent est déterminé et ne va pas s'arrêter à quelques problèmes ou incidents sur son parcours.
Voilà un petit roman sur un sujet pas si simple (un sujet que j'ai découvert en début de lecture car je ne lis jamais les quatrièmes de couverture) mais je l'ai trouvé très bien mené, accompagné de cette écriture magnifique et ces phrases qui paraissent tellement faciles.
Une belle lecture.

 

Point Cardinal - Léonor de RECONDO - Sabine Wespieser 2017 - 224 pages.

Publié dans Bien aimé

Partager cet article
Repost0

Sans un bruit de Paul CLEAVE

Publié le par Emma

Sans un bruit de Paul CLEAVE

Quatrième de couverture :

Auteurs de thrillers écrits à quatre mains, Cameron et Lisa Murdoch jouissent d'une confortable notoriété à Christchurch, où ils mènent une existence paisible et heureuse. certes Zach, leur fils de sept ans, peut être difficile à vivre, mais le couple fait face, s'arme de patience. Jusqu'au jour où Zach disparaît en pleine nuit. Fugue ? Enlèvement ? Les Murdoch sont bouleversés, prêts à tout pour retrouver leur fils. Mais lorsque les médias s'emparent de l'affaire, une vidéo fait surface : Cameron, visiblement excédé par une crise de Zach, emportant son fils sous le bras pour le jeter dans la voiture. Et le doute, lentement, s'insinue dans les esprits : après tout, qui mieux qu'un auteur de romans policiers pour commettre le crime parfait ?

 

Mon ressenti :

Cameron et Lisa sont mariés, ils sont auteurs de thrillers et ont un fils, Zach. 
Un matin, Zach a disparu, il n'est plus dans sa chambre. La veille, il avait fait part à son père de son envie de partir. Alors, que s'est-il passé ?
La recherche va commencer, mais pourquoi Cameron a-t-il eu une altercation la veille dans un parc alors que son fils était sur un château gonflable ? Qui de mieux placés que les parents pour enlever leurs fils, ces derniers étant habitués à échafauder des scénarios pour leurs livres ?
Le compte à rebours est lancé, on a vraiment du mal à le lâcher, je suis restée en apnée avec en plus ces chapitres courts qui donnent du rythme. J'ai beaucoup aimé cette histoire, je l'ai lu en quelques jours, ça doit être le 4ème que je lis de l'auteur et j'ai eu la chance de gagner celui-ci sur instagram lors du concours du calendrier de l'avent, je l'ai donc reçu à sa sortie en novembre dernier.

 

Sans un bruit - Paul CLEAVE - Sonatine 2022 - 485 pages.

 

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article
Repost0

Où vivaient les gens heureux de Joyce MAYNARD

Publié le par Emma

Où vivaient les gens heureux de Joyce MAYNARD

Quatrième de couverture :

Lorsque Eleanor, jeune artiste à succès, achète une maison dans la campagne du New-Hampshire, elle cherche à oublier un passé difficile. Sa rencontre avec le séduisant Cam lui ouvre un nouvel univers, animée par la venue de trois enfants : la secrète Alison, l'optimiste Ursula et le doux Toby.
Comblée, Eleanor vit l'accomplissement d'un rêve. très tôt laissée à elle-même par des parents indifférents, elle semble prête à tous les sacrifices pour ses enfants. Et si entre Cam et Eleanor la passion n'est plus aussi vibrante, cette vie familiale au cœur de la nature lui offre des joies inespérées. Jusqu'au jour où survient un terrible accident...

 

Mon ressenti :

Eleanor est dessinatrice, elle va très jeune s'acheter son havre de paix, une maison à la campagne. Puis elle va rencontrer Cam et ils vont ensemble fonder une famille et couler des jours heureux enfin pas tout le temps non plus. 
Le livre commence sur une scène d'une femme d'une cinquantaine d'années qui revient dans la maison qu'elle a tant aimée à l'occasion du mariage de sa fille. Juste après cette scène nous allons dérouler l'histoire d'Eleanor à partir de 16 ans, de son point de vue.
J'ai repéré ce livre suite à l'article d'une Comète, j'avais vraiment très envie de le lire, puis j'ai lu la quatrième de couverture (chose que je ne fais habituellement jamais) et j'étais beaucoup moins tentée, j'avais l'impression que ça allait être un peu "cul cul". J'ai laissé un peu de temps passer puis j'ai décidé de l'acheter et j'ai bien fait car je crois que j'ai tout aimé dans ce livre. C'est ma première lecture de Joyce Maynard et il va falloir que j'en découvre d'autres. J'ai aimé cette saga familiale, on va vivre et passer les années à côté d'Eleanor, presque 40 ans à vivre ses joies, ses peines, ses déconvenues, les trahisons, les accidents etc... Elle n'est pas épargnée par les galères mais quel livre !

 

Où vivaient les gens heureux - Joyce MAYNARD - Philippe Rey 2021 - 591 pages.

Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article
Repost0

A l'encre rouge de Michel QUINT

Publié le par Emma

A l'encre rouge de Michel QUINT

Quatrième de couverture :

Adrien est éclusier à Roubaix. Un jour il reçoit une carte postale écrite à l'encre rouge. Elle a été envoyée par sa femme, Christine, qui l'a quitté cinq ans auparavant. Elle a été postée à Gréoux-Les-Bains, une petite ville des Alpes de Haute-Provence.
Adrien voit dans cette carte un appel et décide de se rendre à Gréoux. mais il ne trouvera que les ruines d'un passé que tout le monde veut oublier et le souvenir d'un fantôme. Il comprendra alors la terrible signification de l'encre rouge.

Mon ressenti :

Adrien vit à Roubaix, il est éclusier. Il reçoit une carte postale de Christine, son ex depuis cinq ans, elle vient du sud, il pense qu'elle a besoin de lui et il va dans la petite ville pour la retrouver.
Il va alors découvrir un endroit dans lequel Christine a bien été mais où tout le monde semble avoir oublié ce qui s'est passé. Il va alors mener son enquête.
Un petit livre qui se lit bien mais qui n'est pas mémorable non plus, je me souviens d'avoir eu un coup de cœur pour Effroyables jardins il y a quelques années, et là j'ai vraiment eu du mal à me passionner pour cette enquête. Je suis passée à côté et j'ai eu bien du mal à garder un quelconque intérêt.

 

A l'encre rouge - Michel QUINT - 1985 -188 pages.

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article
Repost0

La liseuse de Paul FOURNEL

Publié le par Emma

La liseuse de Paul FOURNEL

Quatrième de couverture :

La stagiaire entre dans le bureau de Robert Dubois, l'éditeur, et lui tend une tablette électronique, une liseuse. Il la regarde, il la soupèse, l'allume et sa vie bascule. Pour la première fois depuis Gutenberg, le texte et le papier se séparent et c'est comme si son cœur se fendait en deux.

Mon ressenti :

Robert Dubois est éditeur, il a pour habitude de partir tous les week-ends avec de nombreux feuillets afin de trouver la prochaine perle à publier, jusqu'au jour où une stagiaire lui apporte une liseuse. Il va falloir s'adapter et "dompter la bête".
Il va demander à ses jeunes stagiaires de créer une maison d'édition avec les nouvelles technologies, nous allons l'accompagner dans son quotidien.
J'ai beaucoup aimé cette plongée dans ce monde de l'édition qui m'est complètement inconnu, avec tous ces travers, surtout Paul Fournel le connaît bien.  Après des lectures bien décevantes ce livre m'a fait du bien, il est intelligent, drôle, ironique. Une belle histoire qui mérite d'être lue.

 

La liseuse - Paul FOURNEL - P.O.L. 2012 - 217 pages.

Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article
Repost0

Bonne Année 2023

Publié le par Emma

Bonne Année 2023

Je vous souhaite le meilleur pour 2023.
Une de mes photos préférées partagées sur Instagram cette année, chez moi, dans le Finistère nord cet été, au mois de juillet. Le Finistère par 35 degrés, c'est le paradis, on y était si bien par rapport à Toulouse où c'était invivable.

 

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Joyeux Noël

Publié le par Emma

Joyeux Noël

C'est avec cette photo que je vous souhaite de très belles fêtes de fin d'année.
Il me reste six livres à chroniquer pour cette année 2022 qui aura été une très mauvaise année dans mes choix de lecture.

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Lectures en retard (4)

Publié le par Emma

Lectures en retard (4)

Orphelines - Franck BOUYSSE

Dalençon et Belony mènent l'enquête car un tueur en série sévit, il tue des jeunes femmes, on retrouve des cadavres mutilés. Nos deux enquêteurs traînent aussi leurs casseroles. Nous voici dans le polar, ça se lit bien, c'est plutôt agréable mais ça ne restera pas dans les annales, j'ai passé un bon moment avec cette lecture facile et distrayante et c'est exactement ce qu'il me fallait à ce moment.

Orphelines - Franck BOUYSSE - Moissons noires 2020 - 223 pages.
 

Une éducation catholique - Catherine CUSSET

Un père catholique, une mère athée, voilà le commencement du livre. Marie, une jeune adolescente raconte sa vie avec la religion mais tout ça est vite oublié car on bascule dans les premiers émois de la jeune fille pour devenir ses ébats sexuels sans aucun intérêt.
Le titre du livre n'a rien à voir si ce n'est que sur quelques pages avec le sujet du livre !

En général j'aime bien les livres de Catherine Cusset, là je n'ai pas  aimé du tout, j'ai trouvé ça long, sans intérêt.

Une éducations catholique - Catherine CUSSET - Gallimard 2014 - 132 pages.
 

Article 353 du Code Pénal - Tanguy VIEL

Martiel Kermeur jette à la mer un promoteur  immobilier Antoine Lazenec à la mer, ce dernier meurt. Voilà le début de l'histoire, nous savons tout de suite qu'il est coupable mais il va expliquer devant le juge toute l'histoire, le déroulement entier. Comment un homme plutôt calme, sans histoires peut basculer. 
Un livre qu'on a du mal à lâcher, alors que l'histoire est plutôt simple et pourrait arriver à n'importe qui. Cet homme va livrer au juge sa version sans détour.

Article 353 du Code Pénal - Tanguy VIEL - Les Editions de Minuit - 174 pages.
 

L'annonce - Marie-Hélène LAFON

Il y a Annette, elle vit dans le Nord avec son fils, Eric. Elle voit une petite annonce de Paul, il vit dans le Cantal, il a 46 ans, il est paysan et il cherche une compagne. Elle va quitter son Nord pour le rejoindre. Paul vit dans la même maison avec sa sœur et ses deux oncles, c'est la ferme familiale. 
Une histoire racontée sans aucune chronologie, pour une nouvelle histoire tout en retenue, on retrouve bien la patte de l'auteure même si j'ai trouvé ça un peu long, et je n'ai pas retrouvée ce que j'avais tant aimé chez Joseph.

L'annonce - Marie-Hélène LAFON - Buchet Chastel 2009 - 151 pages.
 

Un(e) Secte - Maxime CHATTAM

C'est mon premier Chattam, je me suis toujours dit qu'il fallait que j'en lise un.
Nous voilà aux Etats-Unis, nous avons deux enquêtes en parallèle, une à Los Angeles et un détective privé à New-York.  D'un côté, des cadavres sont retrouvés entièrement rongés de l'intérieur tout propres et de l'autre un enquêteur est chargée de retrouver une jeune fille disparue.
Alors que le titre et le prologue me faisait penser que j'allais frissonner, c'est assez vite retombé car on a l'impression que ce n'est pas le même livre. C'est à la toute fin du livre qu'on retrouve un peu le thème du prologue et donc des insectes. Une enquête assez commune, sans grand intérêt, j'ai complètement décroché à certains moments, les descriptions des endroits m'ont complètement laissées de marbre. C'est bien simple tout le long du livre j'ai eu l'impression d'être au-dessus ou à côté et de regarder ce qui se passait de loin et sans grand intérêt.
Bon, on va certainement m'écrire que le livre pour découvrir l'auteur est mal choisi, mais c'est celui que je voulais lire.

Un(e) Secte - Maxime CHATTAM - Albin Michel 2019 - 454 pages.

Publié dans Lectures en retard

Partager cet article
Repost0

Lectures en retard (3)

Publié le par Emma

Lectures en retard (3)

Jusqu'à ce que la mort nous unisse - Karine GIEBEL

Un décor de montagne, un guide, Vincent, solitaire et qui collectionne les petites amies depuis que sa femme est partie avec un autre. Servane, une jeune policière qui vient d'arriver et qui veut découvrir la montagne. Le meilleur ami de Vincent est retrouvé mort dans un ravin et la thèse de l'accident ne lui va pas.
J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, pour une fois pas d'horreur, une enquête normale. Un cadre très sympa, pour une enquête bien ficelée. J'étais complètement accrochée à l'histoire et je l'ai lu en 4 jours.
Il y a d'ailleurs eu un téléfilm sur ce livre peu de temps après ma lecture.

Jusqu'à ce que le mort nous unisse - Karine GIEBEL - Fleuve Noir 2009 - 605 pages.

 

La forêt des disparus - Olivier BAL

Nous voilà en Oregon, dans une forêt dans laquelle il y beaucoup de gens qui disparaissent. Un journaliste vient se reposer et vit un peu en marge après une grosse affaire, il vit isolé. Une jeune fille Charlie vient lui demander de l'aide. L'ambiance est assez oppressante dans cette forêt, ça participe grandement à l'intrigue, la forêt qui est presque comme un personnage.

Un livre qui devrait se dévorer, j'ai beaucoup aimé l'histoire, les chapitres sont courts, c'est prenant même si j'ai mis pas mal de temps à le lire, je ne sais même pas pourquoi. J'ai acheté le premier livre de l'auteur, L'affaire Clara Miller, afin de voir comment va être ma lecture car j'ai un peu l'impression d'être passée à côté de celui-ci.

La forêt des disparus - Olivier BAL -XO Editions 2021 - 437 pages.

 

Numéro 11 - Jonathan COE

Rachel et Alison sont amies, au tout début du livre elles sont ensemble en vacances et commencent à surveiller et à être attirées par celle qu'elles appellent " la folle aux oiseaux". Nous allons avoir plusieurs histoires qui nous peignent comme toujours l'Angleterre avec comme point commun Rachel et Alison et le numéro 11.
Alors que j'adore l'auteur et qu'il sauve bien souvent des "pannes" de lecture, je l'ai trouvé ici trop foisonnant, je me suis perdue, je l'ai lu en entier mais j'ai raté énormément de choses. Je ne savais pas que j'allais avoir autant de mal cette année, un réel manque de concentration.

Numero 11 - Jonathan COE - Gallimard 2016 - 481 pages.

Publié dans Lectures en retard

Partager cet article
Repost0

Quelques lectures en retard ... 2

Publié le par Emma

Quelques lectures en retard ... 2

Nature morte de Louise PENNY

Voilà bien longtemps que je voulais me lancer à la découverte de Gamache. Autant le dire tout de suite, ça n'a pas été une rencontre inoubliable.
Première enquête de l'inspecteur Gamache qui débarque à Three Pines après le meurtre d'une vieille dame dans la forêt. Il va donc faire la connaissance des habitants pour mener son enquête, il prend son temps, c'est un village paisible, tout le monde se connaît. L'ambiance est vraiment particulière, les caractères des personnages s'affinent petit à petit, mais alors que j'aime les pavés et les ambiances plutôt tranquilles, j'ai trouvé ça long ; je suis rentrée très vite dans l'histoire mais j'en suis ressortie relativement vite en les regardant évoluer de loin. 
Je ne le savais pas encore mais cette année est assez catastrophique niveau lecture, pas grand-chose me passionne, et j'aurais tellement aimé Gamache. Je ne sais pas encore si je vais continuer juste pour être sûre.

Nature morte - Louise PENNY - Actes sud 2011 - 435 pages.
 

Max de Sarah COHEN-SCALI

Le 20 avril 1936 naît Konrad, qui est resté dans le ventre de sa mère une journée de plus afin de naître le même jour que le Führer, il est ainsi le premier bébé de race aryenne, il a été conçu sans amour, il est issu du fameux programme  "Lebensborn".
Il nous raconte son histoire depuis sa naissance, la particularité est que c'est lui qui parle , nous avons son ressenti et son point de vue.
Un livre très prenant, très dur, assez bouleversant, j'ai d'ailleurs du mal à le voir en littérature jeunesse, j'ai été complètement accrochée cette histoire, mais je me suis lassée sur la fin, je pense que j'avais eu mon quota "d'horreur".

Max - Sarah COHEN-SCALI -Gallimard Jeunesse 2012 - 471 pages.
 

Les secrets de l'île de Viveca STEN

Un étudiant est retrouvé mort dans sa résidence étudiante, il pense d'abord à un suicide. En parallèle, plusieurs hommes d'une cinquantaine d'année sont retrouvés morts. Un seul point commun, ils ont tous appartenu aux Chasseurs côtiers, une unité d'élite, le fleuron de la défense du pays.
Quel est le point commun ?
Nous sommes toujours sur l'île de Sandhamn, c'est la quatrième enquête, je lis souvent cette auteure en ce moment, ça se lit bien, c'est distrayant et c'est ce qui passe le mieux.

Les secrets de l'île - Viveca STEN - Albin Michel 2016 - 506 pages.

Publié dans Lectures en retard

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>