Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un artiste dans ma famille ?

Publié le par Emma

Cet hiver, mon frère cherchait une occupation, un peu d'acier et le voilà qu'il se met à la sculpture... Son thème de prédilection : les poissons mais pas que ....

Un de ses meilleurs amis, informaticien lui a créé un site, et voilà comment est né Xabaz...

Si vous aimez la sculpture, mais même si vous n'aimez pas mais que vous voulez visiter un site complètement déjanté (avoir un second voire troisième degré pour la visite du site ), je vous invite à le découvrir en suivant ce lien : http://www.xabaz.fr/index.html

Voilà, pour ma part, je trouve qu'il a du talent, mais évidemment je ne suis pas du tout objective : c'est mon grand frère !! :-)

Au plaisir de lire vos avis.....

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

La vie d'une autre de Frédérique DEGHELT

Publié le par Emma

Quatrième de couverture :

Hier soir, nous étions encore en 1988. Jeudi 12 mai. Un jour de décalage. C'est noir sur blanc, et ça veut dire que douze années se sont écoulées. En 1988, où je crois être encore, je viens de rencontrer Pablo. Mais en 2000, où je viens d'arriver, nous avons deux enfants. Mais moi, où suis-je dans tout ça ? Je ne me souviens de rien... Sinon du septième étage d'une rue de Montmartre. Je revois Pablo m'emmenant sur le balcon admirer le Sacré-Coeur. Pablo, la tête enfouie dans mon corsage, hurlant au milieu des fleurs qu'il me désire. Pablo qui, pour l'instant, est mon seul lien avec la veille.

Que s'est-il passé pendant douze ans ?

 

Mon ressenti :

J'avais eu un vrai coup de coeur pour La grand-mère de Jade, c'est pourquoi j'ai lu ce livre.

L'héroïne, Marie se réveille un matin et a complètement oublié les douze années qui viennent de s'écouler. Elle découvre petit à petit ce qu'est sa vie,elle essaie de retrouver ces douze années, quel couple elle formait  avec Pablo, elle devient une pro de la dissumulation afin que ses proches ne s'aperçoivent de rien.

Une histoire sur la mémoire perdue, les questionnements, réapprivoiser ce qu'elle était, le couple qu'elle formait, la famille, ses activités et ce qui a pû l'amener à cette amnésie.

Encore une fois, j'ai passé un bon moment avec ce livre, je n'ai pas trouvé que c'était long. C'est très original comme histoire, je ne sais pas ce que vaut le film car je ne l'ai pas vu.

La vie d'une autre de Frédérique DEGHELT
Partager cet article
Repost0

Miséricorde de Jussi ADLER OLSEN

Publié le par Emma

  misericorde.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ?

Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ?

Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encre. Mais faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne.

pour eux pas de cold case.....

 

Mon resssenti :

A l'heure de la sortie du tome 4 de cette série, je me suis enfin laissée tenter par le premier tome de celle-ci.

Un scénario machiavélique, un suspense insoutenable.... L'alternance, comme souvent, des recherches des policiers et de ce que vit Merete Lynngaard donne du rythme au récit. Le scénario est recherché, bien ficelé mais c'est assez insoutenable, pas de détails glauques mais pour ma part ça va quand même assez loin.

J'ai beaucoup aimé l'originalité des deux protagonistes du Départemeent V, en fait je crois que comme beaucoup de monde je suis tombée sous le charme de ce département.

De plus, elle m'a forcément fait penser à la série télévisée Cold Case que j'aimais beaucoup et suivais assidument. 

 

 

 

Miséricorde de Jussi ADLER OLSEN - Albin Michel 2011 - 489 pages.

Publié dans Bien aimé

Partager cet article
Repost0

Moi de A à Z

Publié le par Emma

Aujourd'hui, j'ai une année de plus, en ce jour, je reprends l'abécédaire de Géraldine que j'ai trouvé intéressant il y a quelques jours. Exercice pas évident à faire, je n'aime pas forcément parler de moi mais j'ai toujours plaisir à lire chez les autres les tags !!

 

 

A ...Araignées mais de mer ;-), mon péché mignon. Un bon plateau de fruits de mer et ça repart.

 

B.....Bretagne, évidemment, ma région d'origine, celle du coeur, qui reste dans les tripes même lorsqu'on n'y est plus.

 

C...Concerts, j'y vais régulièrement, rien de mieux que de voir les artistes que l'on aime sur scène !

 

D....Déménagement, j'ai beaucoup changé d'endroits, différentes régions à mon actif, j'ai eu un grop coup de coeur pour le Nord, j'y suis allée deux années.

 

E.... Equitation, j'ai travaillé une année dans ce milieu alors que je n'y connais absolument rien. Je suis un peu plus calée maintenant dans les différentes disciplines.

 

F....Franchise, on me dit souvent que c'est une grande qualité, bof , elle se transforme toujours en très grand défaut.

 

G....Garonne, plus précisément  Haute Garonne, j'y ai posé mes valises il y a presque 2 ans et normalement j'y reste...

 

H.....Hôpitaux, je ne pouvais pas mettre les pieds dans un hôpital jusqu'en 2011, je tombais dans les pommes ou presque. Depuis 2 séjours  fin 2011 et début 2012, ça va mieux.... J'arrive à prendre sur moi et aller voir les gens que j'aime sans défaillir.

 

I.....Internet, je suis complètement accro, j'y passe un temps certain tous les jours....

 

J....Jalouse, un gros défaut !

 

K.....Kilogrammes, les aléas de la vie font que je perds beaucoup de poids lors de coups durs, et ensuite il faut les reprendre.

 

L....Livres, je n'en ai jamais assez, j'aime autant les romans que les beaux livres de photos.

 

M.....Maisons, autre passion, le fait de déménager souvent m'a fait évidemment visiter beaucoup de maisons différentes. J'adore cette période de recherche, visites etc....Je suis d'ailleurs en ce moment en plein dedans, mais cette fois c'est pour me poser un bon moment.

 

N....Noël, une période que je n'aime pas du tout.

 

O....Ordinateur, je l'emmène partout, beaucoup plus que mon téléphone.

 

P....Portugal, même si je suis bretonne, j'ai tout de même la moitié du sang qui coule dans mes veines portugais. J'y suis allée tous les deux ans en vacances jusqu'à mes 18 ans. Hélas, je ne le parle pas mais le comprends assez bien et arrive à me débrouiller pour me faire compendre.

 

Q....Quarante et un, mon âge. Je l'encaisse un peu mieux que l'année dernière, il y a un an, je ne faisais que pleurer !!

 

R.....Raleuse, ou Ronchon..... C'est tout moi ! J'ai toujours tendance à dire ce qui ne va pas, mais pas ce qui est bien.

 

S....Sports, un mot que je connais mais ne pratique absolument pas !

 

T....Téléphone portable, heureusement pas du tout accro à cet objet que je suis capable de laisser n'importe où, et des demies-journées hors ligne.

 

U....Uppercut, je suis obligée d'y penser. La personne avec qui je partage ma vie depuis un peu plus d'un an a fait 10 ans de boxe.

 

V....Voitures, j'aime beaucoup depuis toujours les belles carrosseries. C'est assez superficiel je sais, je me venge sur les voitures car j'aurais voulu passer le permis moto mais jamais eu le courage.

 

W....Wassingue ;-), et oui j'ai passé deux années dans le Nord.

 

X....Xérès, pour le vinaigre, j'en ai toujours pleins de sortes : balsamique, cidre, noix framboises etc... Au gré des envies.

 

Y.....Yeux, je suis curieuse de tout, j'aime regarder.

 

Z....Zut, j'espère que je n'en ai pas trop écrit.

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

1Q84 de Haruki MURAKAMI - livre 1

Publié le par Emma

 

1Q84.jpeg

 

 

 

Quatrième de couverture :

 

Le passé - tel qu' il était peut-être - fait surgir sur le miroir l'ombre d'un présent - différent de ce qu'il fût ?

 

Un événement éditorial sans précédent

 

Une oeuvre hypnotique et troublante

Un roman d'aventures

Une histoire d'amour

Deux êtres unis par un pacte secret

 

Dans le monde bien réel de 1984 et dans celui dangereusement séduisant de 1Q84 va se nouer le destin de Tengo et d'Aomamé...

 

 

Mon ressenti :

Un succès phénoménal pour ce livre, je le croise en médiathèque, aucune idée de l'histoire mais je me dis : "Pourquoi pas ?"

Nous suivons donc dans ce livre 1 deux histoires en parallèle, celle de Tengo puis celle d'Aomamé.

Tengo, jeune professeur de mathématiques,qui rêve d'écrire, qui s'entraîne car un éditeur lui a conseillé de travailler encore ses textes... Puis celle d'Aomamé, jeune femme du même âge que Tengo,un peu mystérieuse, tout aussi solitaire que lui...Les deux sont seuls mais ont beaucoup d'occupation.

J'ai été complètement envoutée par ce texte, un réel plaisir d'alterner entre ces deux personnages, un certain suspense car je n'avais aucune idée de comment allait évoluer cette histoire, je n'en écris pas trop car j'ai beaucoup aimé le fait de ne pas du tout savoir où j'allais...

Je les ai suivis pages après pages, je pensais avoir du mal à le lire et pas du tout, mais je n'en suis qu'au Livre 1, donc à voir comment cela va évoluer...

Je suis restée longtemps imprégnée de ces personnages, et à m'y replonger aujourd'hui, pour écrire cet article, je n'ai qu'une envie : de lire la suite.

 

 

 

1Q84 de Haruki MURAKAMI - Belfond  2011 - 534 pages

 

 


Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article
Repost0

Deux avis mitigés

Publié le par Emma

  Les séparées de Kéthévane DAVRICHEWY

 

Separees.jpg

 

Quatrième de couverture :

Quand s'ouvre le roman, le 10 mai 1981, Alice et Cécile ont seize ans. Trente ans plus tard, celles qui depuis l'enfance ne se quittaient plus se sont perdues.

Alice, installée dans un café, laisse vagabonder son esprit, tentant inlassablement, au fil des réflexions et des souvenirs, de comprendre la raison de cette rupture amicale, que réactivent d'autres chagrins. Plongée dans un semi coma, Cécile, elle écrit dans sa tête des lettres imaginaires à Alice.

Tissant en une double trame les décennies écoulées, les voix des deux jeunes femmes déroulent le fil de leur histoire. Depuis leur rencontre, elles ont tout partagé : leurs premiers émois amoureux, leurs familles, leur passion pour la littérature, la bande-son et les grands moments des "années Mitterrand ". Elles ont même rêvé à un avnir professionnel commun.

 

Mon ressenti :

J'étais très impatiente de lire ce livre, vu sur de nombreux blogs. Nous suivons donc les deux points de vue des personnages sur les années qu'elles ont partagées, tellement proches et complices. L'écriture est très agréable, cette histoire d'amitié tellement belle, longue et qui a pris fin.

Cependant, j'ai lu avec plaisir ce livre mais je n'ai pas été passionnée. Je pense connaître la raison de cette petite déception, j'ai perdu de vue une amie de longue date il y a quelques années, et je pensais (à tort) que ce livre allait me bouleverser et me rapprocher de cette histoire personnelle. Pendant toute ma lecture, évidemment j'y ai tout le temps pensé, de là à me perturber dans ma lecture, car évidemment ce n'est pas la même histoire.

Au final, il était peut-être un peu trop tôt pou moi pour lire ce livre.

 

 

 

Sauf les fleurs de Nicolas CLEMENT

 

 

Sauf-les-fleurs.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

Marthe vit à la ferme avec ses parents et son frère Léonce. Le  père est mutique et violent, mais l'amour de la mère, l'enfance de Léonce et la chaleur des bêtes font tout le bonheur de vivre. A seize ans, elle rencontre Florent et découvre que les corps peuvent être aussi doux. Deux ans plus tard, le drame survient. Les fleurs sont piétinées, mais la catstrophe laisse intacts l'amour du petit frère et celui des mots.

 

Mon ressenti :

Petit livre qui a eu beaucoup de succès, l'écriture est très belle, poétique, c'est tout en délicatesse, des petites touches, même si ce qui s'y passe n'est pas tout rose.

Pourtant, je suis restée un peu au bord de la route, je ne comprends pas pourquoi, je l'ai lu avec plaisir mais sans plus. Il ne restera pas gravé longtemps dans ma mémoire.

Publié dans Moyennement aimé

Partager cet article
Repost0

Kaïken de Jean-Christophe GRANGE

Publié le par Emma

kaiken.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

Quand le Soleil levant devient un Soleil Noir,

Quand le passé dvint aussi tranchant qu'une lame nue,

Quand le Japon n'est plus un souvenir mais un cauchemar,

Alors, l'heure du kaïken a sonné.

 

Mon ressenti :

Le personnage Passan essaie de "coincer" le meurtrier qu'ils appellent L'accoucheur qui tue des femmes enceintes de plusieurs mois. Passan marié et père de 2 enfants, passionné par le Japon, ses traditions, son épouse est d'ailleurs issue de cette culture qu'il affectionnne tant.

Le roman alterne donc entre cette recherche de ce meurtrier et cette culture japonaise.

Ce livre n'a pas fait l'unanimité, pourtant j'aime toujours autant lire un Grangé, je les lis au fur et à mesure depuis le début et je passe toujours un bon moment. Celui-ci reste plus axé sur le côté psychologique, moins de sang, mais le thème est quand même dur, tuer des femmes enceintes...

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé, je ne me suis pas sentie mal à l'aise avec cette lecture comme avec celle d'Alex de Lemaître.

Moment agréable, je crois être plutôt bon public car je n'essaie pas de trouver ce qui n'est peut être pas cohérent...

Je me suis d'ailleurs aperçue que je n'avais pas lu le précédent, Le passager, donc certainement un de ces jours !


 

Kaïken de Jean-Christophe GRANGE - Albin Michel 2012 - 472 pages.


Publié dans beaucoup aimé

Partager cet article
Repost0

La saga Mendelson - Tome 2 Les Insoumis de Fabrice COLIN

Publié le par Emma

 

  insoumis.jpg

 

Quatrième de couverture :

1930-1965. Accompagné de ses fils, David Mendelson est parti à New-York pour travailler comme journaliste. Une nouvelle vie commence, une ascension possible. La mort soudaine de Carmen, dans les collines de Hollywood, y met un terme brutal. Une fois de plus pourtant, le jeune homme trouve la force de relever la tête. Et le jour où on lui confie l'affaire de l'enlèvement du bébé Lindbergh, il comprend qu'il tient là non seulement le reportage de sa vie, mais aussi l'occasion d'en finir une fois pour toutes avec ses vieux démons...

 

 

 

Mon ressenti :

Voilà presque un mois que j'ai fini de lire ce tome 2 de la famille Mendelson.

Il se lit toujours aussi bien , nous continuons les aventures de cette famille à travers les grandes périodes de l'Histoire. Il est toujours construit de la même manière que le premier, sous forme d'interviews des personnages, des photos, dessins etc...

David, le fils Mendelson va délaisser les studios de cinéma pour se lancer dans le journalisme, ses enfants ont grandi et ces derniers sont donc aussi plus présents, nous évoluons une fois encore à travers les grandes périodes de l'histoire des Etats-Unis, pour assister sur la fin au retour de la mère à Vienne sur la tombe de son défunt mari en pleine Guerre mondiale...


 

La saga Mendelson - Tome 2 Les Insoumis de Fabrice Colin - Le Seuil 2009 - 294 pages

Publié dans Bien aimé

Partager cet article
Repost0

La servante du Seigneur de Jean Louis FOURNIER

Publié le par Emma

 

servante.jpg

 

 

 

Quatrième de couverture :

Ma fille était belle, ma fille était intelligente, ma fille était drôle...

Mais elle a rencontré Monseigneur. Il a des bottines qui brillent et des oreilles pointues comme Belzébuth.

Il lui a fait rencontrer Jésus. Depuis, ma fille n'est plus la même.

Elle veut être sainte.

Rose comme un bonbon, bleue comme le ciel.

 

Mon ressenti :

Je ne comptais pas lire ce livre, je le trouvais trop personnel, et passant devant à la médiathèque, je me suis laissée tenter.

Il ne reconnait plus sa fille depuis qu'elle a rencontré la personne qui partage sa vie. On reconnaît bien la plume de Fournier, il est concis, a l'art de la formule et pas toujours tendre. C'est plaisant à lire, ces formulations pas toujours tendres m'ont parues être un cri du coeur d'un papa qui veillit, qui est seul, qui ne reconnaît plus sa fille et n'a plus la complicité de jadis. Il regrette ce temps ou peut-être patageaient-ils de nombreuses choses, où elle pensait comme lui et n'avait peut être comme seul exemple son père. Il n'accepte pas ce changement de cette personne qu'il considère maintenant comme un inconnue.

Petit livre qui se lit en une petite heure d'une traite et qui laisse un goût amer d'un réel cri de détresse. J'ai bien aimé même si je n'aime pas trop ces règlements de comptes familiaux par le biais de livres.

 

La servante du Seigneur de Jean-Louis FOURNIER - Stock - 155 pages

Publié dans Bien aimé

Partager cet article
Repost0

Ma parenthèse de Noël (épisode 2)

Publié le par Emma

Après Bégur, nous étions à quelques kilomètres, Palafrugell, une belle balade, beaucoup de vent mais un vrai régal !

 

SAM_0750.JPG

 

SAM_0755.JPG

 

SAM_0762.JPG

 

SAM_0770.JPG

 

SAM_0771.JPG

 

SAM_0785.JPG

 

SAM_0790.JPG

 

 

SAM_0793.JPG

 

SAM_0795.JPG

 

SAM_0796.JPG

 

SAM_0800.JPG

 

SAM_0801.JPG

 

SAM_0805.JPG

 

SAM_0806.JPG

 

SAM_0807.JPG

 

SAM_0811.JPG

 

SAM_0816.JPG

 

SAM_0820.JPG

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0