Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cent ans de Herbjorg WASSMO

Publié le par Emma

 

 

  9782847201826-1-.gif

 

Quatrième de couverture :

 

Cent ans retrace la vie de plusieurs générations de femmes. Celle de Sara Suzanne, de sa fille Elida, et de sa petite-fille, Hjordis. On y découvre les hommes qu'elles ont voulu, ceux qu'elles ont eu et les nombreux enfants auxquels elles ont donné naissance. La petite Herbjorg, elle, appartient à la quatrième génération de la famille. Son histoire est celle d'une fillette qui se cache dans une grange pour échapper à son regard à lui. Elle possède un carnet et un crayon jaune qu'elle taille avec un petit canif. Sa seule issue est d'écrire pour mieux gommer les embûches trop tôt tendues par la vie. Et filer vers l'avenir comme on grimpe aux arbres pour approcher les oiseaux.

 

 

Mon ressenti :

 

J'ai choisi ce livre car j'adore la couverture, je la trouve magnifique, après avoir lu la quatrième de couverture le sujet me tentait et je n'ai pas été déçue.

Nous suivons donc les histoire de Sara Suzanne, Elida et Hjordis de 1841 à 1941.

Cette histoire de femmes m'a beaucoup plu, ses histoires entremêlées, les vies qu'elles vont avoir avec son lot de joie, de peine, de maladie, de guerre ....

Ce livre est super bien écrit, on est pris dans ses différentes histoires et le dépaysement est aussi de mise.

Je crois que je vais lire d'autres livres de Herjorg Wassmo tellement j'ai été conquise à la lecture de celui-ci.

 

 

 

 

Cent ans de Herbjorg WASSMO (traduit du norvégien), Gaïa Editions, 2011

 

 

 

Publié dans Que je n'oublierai pas

Partager cet article
Repost0

Lune captive dans un oeil mort de Pascal GARNIER

Publié le par Emma

 

 

  9782843044656-1-.gif

Quatrième de couverture :

 

Martial et Odette viennent d'emménager dans une résidence paradisiaque au sud de la France, loin de leur grise vie de banlieue. Les Conviviales offrent un atout majeur : protection absolue et sécurité garantie - pour seniors uniquement.

Assez vite, les défaillances du gardiennage s'ajoutent à l'ennui de l'isolement. Les premiers voisins s'installent enfin. Le huis clos devient alors un shaker explosif : troubles obsessionnels, blessures sercrètes, manaces fantasmées du monde extérieur. Jusqu'à ce que la lune, une nuit plus terrible que les autres, se reflète dans l'oeil du gardien...

 

 

 

 

Mon ressenti :

 

J'avais décidé de continuer à explorer les livres de Pascal Garnier, ayant trouvé la Théorie du panda plutôt agréable à lire.

Martial et Odette s'installe dans un nouvel environnement de vie mais tout ne va pas se passer comme prévu, ils vont accumuler de malchance.

Le sujet traité est intéressant par contre j'ai trouvé que c'était tout de même gros.

Au final un bon moment de détente, avec des situations cocasses, un livre qui ne restera pas dans les annales pour moi.

 

 

 

 

Lune captive dans un oeil mort de Pascal GARNIER, Zulma 2009

Publié dans Vite lu - vite oublié

Partager cet article
Repost0

Le quai de Ouistreham de Florence AUBENAS

Publié le par Emma

 

 

  9782879296777-1-.gif

Quatrième de couverture :

 

"La crise. On ne parlait que de ça, mais sans savoir réellement qu'en dire, ni comment en prendre la mesure. Tout donnait l'impression d'un monde en train de s'écrouler. Et pourtant, autour de nous, les choses semblaient toujours à leur place. J'ai décidé de partir dans une ville française où je n'ai aucune attache, pour chercher anonymement du travail. J'ai loué une chambre meublée.

Je ne suis revenue chez moi que deux fois, en coup de vent : j'avais trop à faire là-bas. J'ai conservé mon identité, mon nom, mes papiers, et je me suis inscrite au chômage avec un baccalauréat pour seul bagage. Je suis devenue blonde. Je n'ai plus quitté mes lunettes. Je n'ai touché aucune allocation. Il était convenu que je m'arrêterais le jour où ma recherche aboutirait, c'est-à-dire celui où je décrocherais un CDI. Ce livre raconte ma quête, qui a duré presque six mois, de février à juillet 2009.

J'ai gardé ma chambre meublée. J'y suis retournée cet hiver écrire ce livre."

Florenec Aubenas

 

 

 

Mon ressenti :

 

Cela faisait un moment que je voulais le lire car le thème m'intéressait.

La crise dans l'emploi, voici le thème du livre qui se lit très facilement et comme un roman.

On y rencontre la précarité, le genre de travail qu'elle va devoir être amenée à faire avec un baccalauréat et enfin la chute du livre avec le CDI.

Un livre qui m'a plut et qui fait bien prendre conscience de cette "crise".

 

 

 

 

Le quai de Ouistreham, Florence AUBENAS, Editions de l'Olivier 2010.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Bien aimé

Partager cet article
Repost0

L'échappée belle de Anna GAVALDA

Publié le par Emma

 

  9782842631840-2-.gif

Quatrième de couverture :

 

Garance, Simon, Lola et Vincent sont frères et soeurs unis par les souvenirs et par le coeur. Ils se retrouvent tous les quatre à l'occasion d'un mariage qui s'annonce particulièrement ennuyeux. Sur un coup de tête, ils décident de s'éclipser et de prendre le chemin des écoliers pour quelques heures. Le temps de voler de rares instants de bonheurà la vie...

 

 

 

 

Mon ressenti :

 

J'ai choisi ce livre car c'est le seul de Anna Gavalda que je n'avais pas encore lu.

C'est une histoire simple, sans chichi. La première partie m'a fait sourire lorsqu'ils sont dans la voiture et qu'elle parle de sa belle soeur. La partie qui suit m'a en quelque sorte fait envie  car ayant des frères et soeurs j'ai trouvé cette idée de s'évader quelques heures afin de se retrouver "en tribu" très tentante et intéressante.

Une super histoire de famille !

 

 

 

 

 

L'échappée belle de Anna GAVALDA, Dilettante 1999

 

Publié dans Bien aimé

Partager cet article
Repost0

Gran Torino de Clint EASTWOOD

Publié le par Emma

 

 

  5051889005728-1-.gif

 

 

L'histoire :

 

Vétéran de la guerre de Corée et retraité de l'industrie automobile, Walt Kowalski n'aime pas vraiment la tournure qu'ont prise sa vie et son quartier. Il n'aime particulièrement pas ses voisins, des immigrants Hmong d'Asie du Sud-Est. Mais les événements vont forcer Walt à défendre ses voisins face à un gang local qui se nourrit de violence et de peur.

 

 

 

Mon ressenti :

 

Je ne suis pas une fan de cinéma mais je regarde de temps en temps un film.

J'ai choisi ce film car j'aime beaucoup les films de Clint Eastwood ; un de mes films préféré est Sur la route de Madison.

J'ai beaucoup aimé ce film, c'est une belle histoire comme je les aime, Walt Kowalski sous des aspects rugueux et brut cache en réalité un homme sensible qui fera tout pour ses amis.

Il y a toujours beaucoup d'émotion dans ses films.

Un vrai coup de coeur pour cette histoire magnifique !

 

 

 

 

Gran torino de Clint EASTWOOD, Warner Bros 2010

Publié dans Films

Partager cet article
Repost0

Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris

Publié le par Emma

 

 

  9782259194440-1-.gif

 

Quatrième de couverture :

 

"Depuis tout petit, je veux tuer le ciel à cause de maman qui me dit souvent :

- Le ciel, ma Courgette, c'est grand pour nous rappeler qu'on est pas grand-chose dessous.

-La vie, ça ressemble en pire à tout ce gris du ciel avec ses saloperies de nuages qui pissent que du malheur.

-Tous les hommes ont la tête dans les nuages. Qu'ils y restent donc, comme ton abruti de père qui est parti faire le tour du monde avec une poule.

Des fois, maman dit n'importe quoi..."

 

Ainsi commence l'histoire de Courgette, un petit garçon de neuf ans, qui à défaut de tuer le ciel, tue accidentellement sa mère. Placé dans une maison d'accueil, il découvre l'amitié et les prémices des amours enfantines.

Entre fous rires et larmes, naïveté et émotion, l'apprentissage d'une vie...

 

 

Mon ressenti :

 

Je l'ai choisi au hasard de ma balade à la médiathèque.

C'est une histoire agréable à lire, c'est comme si Courgette l'avait écrit donc il faut s'habituer à une syntaxe particulière et des expressions qui prêtes à rire.

L'histoire est "mignonne" sans grandes surprises, un bon moment de détente sans prises de tête !!!

 

 

 

Autobiographie d'une Courgette de Gilles PARIS, Plon 2002 

 

Publié dans Bien aimé

Partager cet article
Repost0

Tom petit Tom tout petit homme Tom de Barbara CONSTANTINE

Publié le par Emma

 

  9782702140635-2-.gif

Quatrième de couverture :

 

Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobil-home déglingué avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi). Comme Joss aime beaucoup sortir tard le soir, tomber amoureuse et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent tout seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va dans les poatgers de ses voisins, pique leurs carottes, leurs pommes de terre... Mais comme il a très peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (c'est Joss qui lui a dit que ça pouvait arriver et qu'elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention, efface soigneusement les traces de son passage, replante derrière lui, brouille les pistes. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), couchée par terre au milieu de ses choux, en train de pleurer, toute seule, sans pouvoir se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom (petit homme) n'était pas passé par là...

 

 

 

Mon ressenti :

 

Voilà un livre bien agréable, évidemment j'ai été tentée car je l'ai vu sur de nombreux blogs !!!

Tom est un petit garçon très attachant, très débrouillard, la galerie de personnages autour de lui est variée et plaisante.

Il se lit facilement, l'histoire est sympa et on en lirait encore un peu de ses aventures ! 

 

 

 

 

Tom petit Tom tout petit homme Tom de Barbara CONSTANTINE Calmann Lévy 2010

 

Partager cet article
Repost0

Bilan du mois de juin....

Publié le par Emma

 

Voici l'heure venue d'établir le bilan du mois qui vient de s'écouler.

J'avais commencé le mois en lisant beaucoup mais je me suis relâchée sur la fin avec une sorte d'overdose de lecture !

Au total, comme le mois dernier, 7 livres de lus ce mois-ci :

 

 Policier, suspense :

 

-Hiver de Mons KALLENTOFT, je me suis régalée avec cette histoire lue sous une chaleur accablante alors qu'elle se passe pendant l'hiver.

 

 

Nouvelles :

 

-Le koala tueur de Kenneth COOK, des histoires plaisantes à lire vite.

 

Romans :

 

-La septième vague de Daniel GLATTAUER, vite lu et vite oublié

-Chienne de vie de Helle HELLE, j'ai passé un super moment et j'en redemandais encore !

-Fascination de Stephenie MEYER, je l'avais promis, ça c'est fait !

-La fortune de Sila de Fabrice HUMBERT

 

Et aussi une lettre  :

-Je pars à l'entracte de Nicolas d'ESTIENNE D'ORVES

 

 

Et enfin un abandon :

-Ceux qu'on aime de Steve MOSBY

 

 

Le livre que j'ai abandonné ne veut pas dire qu'il ne me plaisait pas, mais pas du tout envie de lire un policier, d'ailleurs ça se ressent dans les lectures du mois.

5 auteurs que je n'avais jamais lus, je vais relire Kallentoft car je compte bien lire la suite, une lettre une nouveauté qui risque de se reproduire avec cette collection "Les Affranchis" et des nouvelles ce qui se produira rarement car je ne suis pas fan de ce genre.

 

 

 

 

 

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

En pause ....

Publié le par Emma

Cette semaine sera une semaine sans articles ; il fait trop chaud même pour lire !!!!

Partager cet article
Repost0

La septième vague de Daniel GLATTAUER

Publié le par Emma

 

 

51sS-bCdi-L._SL160_-1-.jpg

Quatrième de couverture :

 

Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l'unissait en esprit avec Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontres, pas de chair, pas d'avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d'amour où l'on ne connait pas le visage de l'autre ? Où l'on rêve de tous les possibles ? Où l'on brûle pour un(e) inconnu(e) ? Où les caresses sont interdites ? "Pourquoi veux-tu me rencontrer ?" demande Leo inquiet. "Parce que je veux que tu en finisses avec l'idée que je veux en finir" répond Emmi, séductrice.

 

 

Mon ressenti :

 

J'ai lu le premier tome il y a quelques mois (avant le blog) et je l'ai lu très vite, j'étais tenu en haleine mais avec tout de même un peu d'éxaspération devant ces personnages.

Au début de ce tome, Emmi et Leo m'exaspéraient encore à jouer sur les mots, tourner autour du pot !

Puis je me suis laisser prendre par la lecture et il s'est tout de même lu assez rapidement.

C'était une lecture plaisante, j'étais curieuse de ce phénomène de mode qui tourne autour de ce livre.

 

 

La septième vague de Daniel GLATTAUER (traduit de l'allemand) Grasset 2011

Publié dans Vite lu - vite oublié

Partager cet article
Repost0